Le chardonneret du Turkestan REPARTITION ET SITUATION :

Le chardonneret du Turkestan REPARTITION ET SITUATION :

Le chardonneret du Turkestan  "Carduelis c. porapanisi" vit et niche a L'Est de L'Iran de Gorgan a Khoräsän il y est considéré comme commun et s'y  croise avec la sous espèce a tête noire Carduelis c. loudoni. Mais également  commun  au Sud Ouest ( région de Fars ) et au Sud Est de l'Iran.Il y est observé de 2600 mètres à 3700 mètres.
On l'observe également au Baloutchistan,  au Nord de l’Afghanistan, ( au Tadjikistan, dans les zones cultivées jusqu’à 2500 mètres ). au Nord du Pakistan et plus loin vers l'Est .Ces différents biotopes sont les plaines , les vergers, les oasis mais également les régions montagneuses. Il vit et niche également au Turkestan chinois, en Chine dans le Tian Chan il ne niche pas en dessous de 600 mètres d'altitude.

La forme "Carduelis caniceps subcaniceps" vit également les régions de Gorgan, Khoräsän et la Pamir,  elle y est dénombrée comme commune . Elle y est observée dans les vergers et les villages de montagnes. Cette forme deux a trois semaines après la naissance de leurs jeunes effectue des mouvements altitudinaux dans dans les zones herbacées jusqu’à 3500 mètres d'altitude.

La Forme" Carduelis carduelis ultima" vit et niche au Turkmenistan , en Afganistan, et en Iran.

 

CHANT ET PARADE NUPTIALE :


Le chardonneret du Turkestan comme la forme nominale a tête noire un chant continu.  Il est fait de babils variés et fluides, il émet des notes composées de trilles et de gazouillis plus graves et plus flûtés. Les cris d'appels en vol forment des"tipi, tipi, tipi". Il existe des différences dans les cris sur l'ensemble des sous espèces et notamment au moment de la reproduction. Les mâles chantent souvent de concert dans les arbres après la saison de reproduction. Il est a noter également que les femelles chantent et que mâle et femelle adoptent la posture du pivot. Lors de la parade nuptiale le mâle adopte le plus souvent la posture du pivot, le corps est érigé, les pattes sont tendues, les ailes sont pendantes, il fait apparaître les barres alaires jaunes de ses rémiges et les rectrices sont écartées. Il peut adopter une autre posture ou le plumage est ébouriffé. Il se balance d'un côté et de l'autre en lançant l'onomatopée "tuleep". Le vol de parade nuptiale est papillonnant tout en chantant. Le mâle se perche à vue au sommet des branches supérieures d'où il émet son chant en observant son territoire.
 

MUE ET MIGRATION :
 

A l'état sauvage le chardonneret du Turkestan effectue sa mue a la fin août pour la finir en octobre pour les adultes, principalement au niveaux des rémiges et des caudales. Les juvéniles effectuent une mue pratiquement complète.
A l'approche de l'hiver "Carduelis c. paropanisi"  hiverne dans le Sud de l'Iran mais également en Afghanistan et au Baloutchistan. Uune partie des chardonnerets du Turkestan passent l'hiver dans leurs zones de reproduction,  d'autres effectuent des mouvements altitudinaux comme c'est le cas pour la forme " Carduelis c. subcaniceps" , pendant que d'autres se déplacent sur de grande distances.

 

Ajouter un commentaire